Défi Innovation Estrie » Actualités » Afficher sur l'accueil » Blogue d'innovation » Management de l'innovation » La maintenance productive totale (TPM) : définition et avantages

La maintenance productive totale (TPM) : définition et avantages

Denis et Myriam 2017La maintenance productive totale (TPM) est une autre méthode qui vous permet d’améliorer votre productivité manufacturière. Mais qu’est-ce que la TPM, comment la mettre en œuvre et surtout, quels en sont les avantages? Des réponses dans cet article!

Qu’est-ce que la maintenance productive totale (TPM)?

maintenance-productive-totaleLa Maintenance productive totale, parfois aussi appelée Maintenance totale productive, est la traduction de Total Productive Maintenance (TPM), une démarche d’origine japonaise qui vise à continuellement améliorer le rendement des machines, en considérant la maintenance préventive comme partie intégrante du processus de production. Elle se base sur l’autonomie et la responsabilité des opérateurs à effectuer la maintenance des machines.

Maintenance : Maintenir en bon état, réparer, nettoyer, graisser, accepter d’y consacrer du temps

Productive : Assurer la maintenance en pénalisant le moins possible la production

Totale : Considérer tous les aspects et y associer tout le monde

 

La TPM cherche donc à maximiser la performance, la disponibilité et la qualité de l’équipement en impliquant l’ensemble du personnel de l’unité. L’objectif ultime de la TPM se veut la « fabrication parfaite » ou « zéro défaut » grâce à l’élimination totale des pertes.

Les 6 causes des pertes selon la méthode TPM :

maintenance-totale-productive• Pannes
• Changements d’outils, changements de série et réglages
• Passages à vide et micro-défaillances, arrêts mineurs
• Ralentissements, manque de cadence
• Les défauts, ré-usinage, rebuts
• Les démarrages

Les 8 piliers de la TPM

La méthode TPM repose sur 8 grands piliers :
1. Amélioration au cas par cas
2. Maintenance autonome des équipements
3. Maintenance planifiée
4. Amélioration des connaissances et des savoir-faire
5. Maîtrise de la conception des produits et équipements
6. Maintenance de la qualité
7. TPM dans les bureaux
8. Sécurité, conditions de travail et environnement

Comment mettre en place la maintenance productive totale (TPM)?

Selon Bufferne[1], la TPM s’effectue en 4 grandes étapes : la préparation, le lancement, le déploiement et l’amélioration permanente.


1. Préparation

La direction annonce qu’elle souhaite implanter la TPM dans l’entreprise.
Les membres de la direction, les gestionnaires ainsi que les employés sont formés au contenu global de la TPM, afin d’en connaître les bases et leur rôle au sein de cette démarche.
Mise en place de l’organisation TPM : on met en place un comité de pilotage, composé d’un chef de programme, d’un ou de plusieurs animateurs TPM, puis d’un ou de plusieurs chefs d’équipe TPM.
Définition des objectifs.
Élaboration du plan directeur

2. Lancement

Tous les employés concernés par le projet TPM sont informés de son lancement officiel, des objectifs attendus, de la composition du comité de pilotage ainsi que du plan directeur.

3. Déploiement

Améliorer l’efficacité de production : mise en œuvre des piliers 1 à 4
Obtenir les conditions de base : mise en œuvre des piliers 5 à 8

4. Amélioration permanente

Compléter l’implémentation et la développer : promouvoir la TPM dans d’autres zones de l’usine, mettre en place des outils d’audits afin de maintenir les bonnes pratiques, fixer des objectifs pour garder les équipes mobilisées.


Avantages de la méthode TPM

TPM• Amélioration de la qualité
• Gains de productivité
• Rentabilisation des frais d’exploitation et de maintenance
• Augmentation de la durée de vie des équipements
• Responsabilisation et autonomie des employés
• Amélioration de l’environnement de travail
• Valorisation des employés

Études de cas sur l’implantation de la TPM

Pour bien comprendre l’application de la maintenance productive totale, rien ne vaut des exemples concrets! Voici donc quelques études de cas qui rendront bien tangibles les retombées de la TPM :

Stratégie d’implantation de la TPM dans une entreprise agroalimentaire (en français)
• Mise en place de la TPM dans une usine œuvrant dans la fabrication de pièces automobiles (en anglais)
• Étude de cas de la TPM dans l’entreprise MRC Bearings, fournisseur dans l’industrie de l’aérospatiale (en anglais)

Vous avez déjà expérimenté la TPM dans votre usine? Partagez-nous votre expérience en commentant sous cet article! Si au contraire vous débutez en TPM, n’hésitez pas à contacter notre équipe pour obtenir des conseils en productivité!

 


Sources :

[1] BUFFERNE, Jean (2006). Le guide de la TPM : Total Productive Maintenance, Groupe Eyrolles, Paris, 295 p.
http://www.sib-estrie.qc.ca/upload/bulletins/bulletin11_fichiers/tpm.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maintenance_productive_totale
https://www.qualite.qc.ca/centre-des-connaissances/fiches-outils-detaillees/maintenance-productive-totale-tpm
http://leleanmanufacturing.com/tpm-maintenance-productive-totale/
http://www.wikilean.com/Articles/Kaizen/2-La-Total-Productive-Maintenance-16-articles/3-Structurer-la-demarche-TPM
DORVAL, Valérie (2010). Stratégie d’implantation de la TPM dans une entreprise agroalimentaire, Mémoire, Département de génie Mécanique, Université Laval.

Source images:
Designed by Freepik

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés