Défi Innovation Estrie » Actualités » Des étiquettes sur papier électronique : bientôt près de chez vous!

Des étiquettes sur papier électronique : bientôt près de chez vous!

Crédit photo: JR TechSolutions inc.

 

Adieu le travail redondant des commis d’épicerie ou de quincaillerie qui changent les étiquettes de produits à toutes les semaines! Bientôt, cette tâche ennuyeuse ne sera plus celle des humains grâce au « papier électronique », une nouvelle technologie d’écran flexible imitant les caractéristiques du papier.

Comment ça fonctionne?

Le contenu affiché par les étiquettes est mis à jour en temps réel par un signal radio ou infrarouge provenant d’émetteurs installés au plafond et reliés à la base de données du système informatique du magasin. Ainsi, le travail manuel devient inutile et les prix affichés à la caisse sont toujours à jour et les mêmes que ceux en rayon. La durée de vie des piles de ce nouveau type d’étiquette est de 7 ans.

Quels sont ses avantages?

Mis à part l’élimination d’une tâche répétitive, cette technologie est plus écologique que l’utilisation de papier et, à long terme même moins coûteuse. En fait, elle permettrait un rendement sur l’investissement dans un délai de 18 mois! Également, les étiquettes offrent aux détaillants une plus grande flexibilité. « Les coûts variables des détaillants changent de jour en jour, mais ils ne modifient leurs prix qu’une fois par semaine. Avec ce système, ils peuvent les modifier autant de fois qu’ils le désirent. »Enfin, les erreurs d’étiquetage sont pratiquement éliminées.

En retard sur nos cousins européens

Développé en 1970, le papier électronique a fait ses débuts commerciaux dans les années 1990. En Europe, son utilisation est chose courante depuis plusieurs années, mais ce n’est que depuis 2007 qu’il est devenu populaire en Amérique du Nord. Les entreprises du Québec, quant à elles, commencent à s’y intéresser.

Crédit photo: JR TechSolutions inc.

En 2012, par exemple, une succursale de BMR utilisant les étiquettes électroniques a ouvert ses portes à St-Jean-Sur-Richelieu. On y trouve pas moins de 22 500 étiquettes du genre et ça fonctionne!

Serez-vous le prochain détaillant à les adopter?


1. Diego Mazzone, vice-président des ventes de JR TechSolutions
SOURCE : BRAULT, Julien. « Les étiquettes sur papier électronique arrivent au Québec », Les Affaires, 8 septembre 2012, p.30.

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés