Défi Innovation Estrie » Ils ont innové en Estrie » Garlock, une entreprise modèle

Garlock, une entreprise modèle


Garlock Canada - InnovationEn visite chez Garlock Canada à Sherbrooke,  des membres de l‘Institut de développement de produits dressent un bilan de leur expérience.  L’article disponible sur le site de l’IDP illustre les actions environnementales misent de l’avant par Garlock.

Extraits de l’article

« La visite de l’usine de Garlock Sealing Technologies, qui produit des joints d’étanchéité à Sherbrooke, s’étire. La raison en est bien simple : nos guides, Michel Kupin, gérant de produits et du marketing, et Pierre Barnabé, directeur des achats, sont constamment hélés par des employés qui ont des questions ou des commentaires. on voit bien que la communication passe, dans cette usine de 70 000 pi2 d’une propreté nickel, avec ses aires de travail bien identifiées par des pancartes, son plancher brillant comme un sou neuf et ses outils et sa quincaillerie bien rangés jusqu’au dernier écrou. »

« Et pour ce qui est d’être vivant, c’est plutôt vivant, merci! Deux fois par mois, Pierre Barnabé se déplace dans l’usine micro à la main et il s’arrête près de chaque équipe de travail pour l’informer des derniers développements en matière de sécurité au travail et d’environnement. Il a baptisé ces réunions éclair les « Sept minutes ». « Cette semaine, mentionne-t-il avec entrain, mon thème, c’est la réduction des déchets. » »

Une démarche par projets

« Pierre Barnabé procède par projets. Son premier visait l’implantation de « Ici, on recycle », le programme de reconnaissance de RECYC-QuéBEC destiné aux industries, aux commerces et aux institutions. »

« Deuxième projet : le « Défi Climat », pour stimuler la conscientisation des employés aux changements climatiques. Ce programme amène chacun à remplir un questionnaire et à se donner des objectifs personnels pour davantage contribuer à la protection de l’environnement. »

« Une autre cible dans sa mire : l’énergie. L’an dernier, l’usine a été habillée d’un mur solaire. Fait intéressant : il ne faudra que deux ans avant que cet investissement se rentabilise. »

« Garlock a déjà vendu pour 45 000 $ de crédits de carbone à Tecnum International, une entreprise montréalaise dédiée au développement d’énergies renouvelables, et qui travaille avec lui au projet d’éclairage  DEL. »

« Le prochain défi touchera le transport. La méthode de production juste-à-temps réduit peut-être les stocks dans l’entrepôt, mais elle multiplie les livraisons. »

Institut de développement de produit

Nous remercions  l’‘Institut de développement de produit pour le partage de cet article.

Article original

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés