Défi Innovation Estrie » Blogue d'innovation » Ils ont innové en Estrie » Rackam : quand le soleil garde au frais!

Rackam : quand le soleil garde au frais!

Bannière_Web_MyriamQuennevilleL’entreprise sherbrookoise Rackam s’est donnée comme mission de « construire le monde de demain en développant et en implantant des technologies solaires et thermiques propres, rentables et efficaces pour les industriels d’aujourd’hui ». C’est dans cet état d’esprit qu’elle a développé une technologie de climatisation par énergie solaire avec éjecto-compresseurs. En d’autres mots, le nouveau produit de Rackam utilise la chaleur du soleil pour garder des industries bien au frais pendant l’été. Défi Innovation Estrie s’est entretenu avec Jacques-Alexandre Fortin, coprésident de l’entreprise!

Une nouvelle technologie comme la climatisation par énergie solaire avec éjecto-compresseur, ça prend combien de temps à développer?

C’est un travail de développement de plusieurs niveaux :
– Le niveau de la recherche fondamentale : généralement effectuée par des centres universitaires et des laboratoires de recherche, cette phase peut prendre beaucoup de temps, dans notre cas, environ 10 ans.
L’intégration et le développement de la science à une échelle industrielle : ce développement nécessite une interaction entre les chercheurs et les fabricants afin d’arrimer les besoins à la réalité technique et financière.
La phase de commercialisation et de mise en marché : peut également prendre un temps important, car en approchant une clientèle habituée à utiliser les mêmes technologies de production de froid depuis des décennies, il se peut que les mentalités soient difficiles à changer et que cela nécessite une certaine adaptation, ne serait-ce que pour bien comprendre l’intégration à leur mode de production de froid.

Rackam installe des miroirs paraboliques ainsi qu'un système de climatisation par éjecto-compresseur au pavillon Alouette de l'Université du Québec à Chicoutimi, sur le campus du Cégep de Sept-Îles.

Rackam installe des miroirs paraboliques ainsi qu’un système de climatisation par éjecto-compresseur au pavillon Alouette de l’Université du Québec à Chicoutimi, sur le campus du Cégep de Sept-Îles.

Comment vous est venue l’idée? Par quelles étapes êtes-vous passés?

Les systèmes solaires ont une fluctuation saisonnière au niveau de leur potentiel de production énergétique. En été, la production potentielle d’énergie thermique est donc généralement plus grande qu’en hiver. Donc, une grande majorité de l’énergie thermique produite par une centrale solaire à concentration survient en été. En corrélant la pointe d’énergie solaire potentielle avec les besoins de production de froid, nous sommes donc capables d’en conclure une symbiose presque parfaite entre ces deux systèmes! En général, lorsqu’il y a du soleil, il fait chaud, et la demande de climatisation et de réfrigération est grande, d’où la combinaison de ces deux technologies. Nous avons d’abord signé des ententes avec un laboratoire de recherche qui avait des connaissances dans cette technologie et avons ensuite embauché un chercheur par l’entremise de l’Université de Sherbrooke afin de développer une technologie alignée à la nôtre. 

D’où vous vient cette passion pour l’innovation?

RACKAM_VERT_LOGONous sommes ingénieurs, donc, notre langage est technique. Nous sommes par contre également conscients des enjeux énergétiques auxquels nous faisons face afin d’assurer la pérennité de notre civilisation. Nous connaissons donc un peu tout ce qui se développe dans le domaine et nous tentons donc de changer le monde en liant nos connaissances techniques aux réalités de consommation énergétiques.

Quelles sont les difficultés quand vient le temps de commercialiser l’innovation?

La réalité du marché est réelle et est une des plus grandes barrières à l’innovation. C’est bien beau de mettre en marché des nouvelles technologies, mais il faut que le client qui s’en porte acquéreur en voie un avantage financier sinon, il ne sera pas facilement intéressé.

En quoi est-ce important pour vous la recherche et le développement?

C’est important dans le sens où, dans le monde d’aujourd’hui, il faut sans cesse innover pour garder l’avantage concurrentiel et offrir à nos clients une valeur ajoutée toujours grandissante.

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés