Défi Innovation Estrie » Management de l'innovation » Une innovation emballante?

Une innovation emballante?

par Camille Dauphinais-Pelletier 

Wikicells

L’intérêt pour les produits verts se confirme partout sur le marché. Voitures électriques, sacs d’épicerie réutilisables, vaisselle et ustensiles compostables : voilà quelques exemples connus de tous qui étaient pourtant obscurs il y a de cela quelques années.

Le gaspillage de ressources reste toutefois présent dans de nombreux secteurs, en particulier dans l’industrie alimentaire, où le suremballage frise parfois le ridicule.

Les Wikicells : des emballages comestibles

Pour limiter la consommation de plastique, polystyrène et autres matériaux non biodégradables, David Edwards, professeur à Harvard, a développé des emballages comestibles, baptisés « Wikicells ».

Inspirés de diverses propriétés des fruits, ces emballages gélatineux et parfumés enveloppent chacun une portion de nourriture, que ce soit de la crème glacée, de la mousse au chocolat ou encore du fromage.

Si le concept paraît réjouissant d’un point de vue écologique, l’aspect visuel du produit a de quoi laisser un peu perplexe. Les épices incrustées dans la peau des petites sphères décorent agréablement l’ensemble, mais le manque de diversité des textures pourrait devenir un obstacle dans la diffusion à grande échelle de cette innovation. De plus, l’enveloppe, gluante et humide, peut répugner au premier abord et a tout intérêt à ne pas prendre la poussière si elle veut demeurer comestible.

Une chose est sûre : ce chercheur ne semble pas à court d’idées, lui qui a créé dans le passé des produits originaux tels que le thé vert à inhaler et l’AEROSHOT, un pulvérisateur de caféine!

Pour en savoir plus :

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés