Défi Innovation Estrie » Management de l'innovation » Baxter, le robot abordable pour les entreprises manufacturières

Baxter, le robot abordable pour les entreprises manufacturières

par Pier-Ann Mathieu

L’entreprise américaine Rethink Robotics inc. a mis au point Baxter, le premier robot du secteur manufacturier capable de s’adapter.

Ce robot possède des capteurs pouvant repérer les mouvements dans un angle de 360 degrés, cinq caméras et une intelligence lui permettant d’apprendre une tâche en moins d’une heure. Il est préprogrammé pour certaines actions, telles que trier, charger et décharger, et son propriétaire peut également lui apprendre de nouvelles tâches afin qu’il soit adapté à ses besoins spécifiques, et cela sans avoir besoin de faire appel à un spécialiste de la programmation robotique.

Prix accessible et programmation simple

Or le plus important ne réside pas là! Contrairement à de nombreux autres robots, Baxter est accessible au prix modique de 22 000 $, somme plus que raisonnable compte tenu du gain en productivité qu’il procurera à l’entreprise. Par ailleurs, étant donné que ce robot industriel est petit et simple d’utilisation, il peut être opéré par n’importe quel employé. Il suffit d’ailleurs de bouger le bras de Baxter manuellement pour qu’il apprenne une tâche qu’il pourra répéter. De plus, selon les calculs de Brad Stone du Business Week, l’investissement peut être rentabilisé rapidement : en travaillant 80 heures par semaine pendant 3 ans, l’achat de Baxter équivaut à un salaire de 4 $/heure.

La démocratisation de la robotisation industrielle

Cette technologie représente un premier pas vers la démocratisation de la robotisation industrielle, puisque auparavant, la plupart des entreprises n’étaient pas en mesure de se procurer, ou même d’opérer des robots industriels avancés. Les seules machines sur le marché, souvent fabriquées au Japon ou en Suisse, coûtaient des centaines de milliers de dollars et nécessitaient l’embauche de techniciens spécialisés. L’arrivée de Baxter rend aujourd’hui cette technologie accessible aux PME et augmente la rentabilité ainsi que la compétitivité de ces entreprises.

Pour voir Baxter en action :

Bien que Baxter se limite présentement au secteur manufacturier, le Dr Brooks, président de Rethink Robotics, projette déjà de créer des robots pour la santé et les soins aux aînés. Comme les prix proposés sont relativement bas, ces produits pourraient très certainement faire leur entrée dans l’industrie.

Les développements en robotique ici même à l’Université de Sherbrooke

L’Université de Sherbrooke est aussi devenue leader dans le domaine de la robotique et de la recherche avancée en robotique. En effet, le professeur François Michaud est un spécialiste en systèmes robotiques; il a fondé LABORIUS, un laboratoire de recherche de robotique mobile et de systèmes intelligents. Il est aussi Directeur de l’Institut Interdisciplinaire d’Innovation Technologique (3IT), un centre de recherche avancée de classe mondiale récemment construit dans le Parc Innovation de l’Université de Sherbrooke. On peut donc affirmer que ça bouge aussi côté robotique et systèmes mobiles intelligents avancés à Sherbrooke!

Pour en savoir plus :

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés