Défi Innovation Estrie » Ils ont innové en Estrie » Les déchets : des solutions innovantes et prometteuses

Les déchets : des solutions innovantes et prometteuses

par Pier-Ann Mathieu

Photo Domaine public par Ropable

À notre époque, la surabondance de déchets est un grand problème environnemental, surtout en ce qui a trait aux industries. Cependant, un nombre grandissant d’entreprises québécoises collaborent aujourd’hui pour mettre sur pied des solutions innovantes et prometteuses.

La synergie pour la réutilisation des coproduits

La collaboration de ces entreprises consiste en une synergie. Le principe derrière cela : les coproduits (résidus) d’une entreprise deviennent la matière de l’autre. Par exemple, ArcelorMittal utilise de la ferraille récupérée par un recycleur. Les deux – ArcelorMittal et le recycleur – profitent donc de cette alliance : l’un se débarrasse de ses déchets, tandis que l’autre les réutilise à un coût profitable.

Un exemple près de chez nous

Tafisa

Tafisa, en Estrie, réutilise ou élimine à la source de 95 % à 99 % de ses résidus, ce qui n’est pas peu dire. Pour ce faire, elle récupère entre autres les filtres, les solvants et les huiles servant à l’entretien de l’usine et les rend à d’autres entreprises, qui leur donnent une seconde utilité.

Quand écologique rime avec économique

Pourquoi les entreprises voudraient-elles participer à une collaboration environnementale? Parce que, en plus de réduire les émissions de GES, « [c]ela représente […] un avantage économique certain, car l’enfouissement coûte très cher, notamment en frais de transport », note le PDG de Tafisa Canada, Louis Brassard.

Pour en savoir plus

 

 

Partager :  
  |
 

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés