Platon disait: La nécessité est la mère de l’invention. Chez Défi Innovation Estrie, on aime dire: L’adversité est la mère de l’innovation !

Pour une entreprise, se réinventer, voire survivre en situation de crise peut être un défi de taille, surtout lorsque les repères ont pris la tangente.

Nous vous proposons de mettre à profit les 4 P de l’innovation afin de trouver comment repenser votre entreprise afin de pouvoir s’adapter au contexte économique changeant ou de trouver de nouvelles opportunités d’affaires.

Les 4 P de l’innovation c’est essentiellement une des directions de changement que l’on peut introduire dans notre organisation.

  • L’Innovation par le produit : Changer les produits/services que notre organisation offre à notre clientèle.
  • L’Innovations de nos processus : Changer les façons de faire qui nous permettent de créer et livrer nos produits où nos services
  • L’Innovation de position : Changer la cible dans laquelle nos produits/services sont proposés habituellement.
  • L’Innovation de paradigme : Changer la façon de proposer nos compétences dans une nouvelle proposition de valeur et structure de modèle d’affaires.

Mon offre ne tiens plus!

L’innovation de produit peut se faire lorsque nous voulons accroître nos volumes de vente ou parce qu’il y a un plafonnement ou même décroissance. Il important pour ces deux derniers de valider si ce désintéressement à nos produits est causé parce que leurs caractéristiques laissent notre clientèle insatisfaite. Afin de redresser cette situation, il faut voir auprès du marché quelles sont les caractéristiques et les besoins qu’ils cherchent à combler afin de nous guider l’élaboration de cahier de charge qui répondent à ces besoins.

Comment mieux faire avec mon offre?

L’innovation de processus tente de réponde à cette question. Nous devons l’envisager lorsque le coût, le délai ou la qualité de nos produits services ne rencontrent pas les besoins du client. Donc ici l’enjeu n’est pas les caractéristiques intrinsèques de nos produits mais plutôt ce qui entoure l’offre de nos produits et services jusqu’au client. Faire mieux, plus vite et moins chers.

Comment rejoindre un marché différent de celui visé au préalable par l’entreprise?

Cette approche d’innovation de positionnement peut être envisagée lorsque le coût de développement d’un produit ou service est très onéreux et que votre segment de marché est plafonné. Sans être de l’expansion de marché, ici on vise à trouver les autres secteurs et clientèles qui pourraient avoir besoin de nos produits sans nécessairement dans l’usage prescrit au départ, mais possiblement dans un usage autre. Une façon d’identifier ces opportunités, c’est d’être vigilant lorsque des clients qui sont en dehors de votre base de clientèle habituelle vous demandent des informations sur vos produits. Eux voient peut-être une application où vous ne l’avez pas vu!

« Il y a des modèles d’affaires qui ne fonctionneront plus ! » – Pierre Fitzgibbon

Innover au-délà de nos paradigmes, s’aventurer dans cette direction de changement signifie que nous devrons revoir les bases mêmes de notre modèle d’affaires parce qu’ici notre proposition de valeur ne rejoint plus personne, ou que nous avons trop de concurrent dans notre domaine. Afin d’innover dans cette avenue il faut s’assurer que notre écosystème et nos compétences soient capable de proposer une valeur plus large que ce que nous avions au départ.

Nous voyons ce type d’innovation dans les grandes entreprises qui se redéfinissent après avoir développés plusieurs compétences et plusieurs marchés.

Des exemples faciles en technologie de l’information, prenons les entreprises qui concevait des logiciels vendus sur tablette. Avec l’avènement de l’infonuagique sont apparus les offres en mode Saas. La compagnie Roll Royce Aerospace qui fabrique des moteurs d’avion autrefois vendu à fort prix, offre maintenant leur moteur sur une base d’utilisation en heures de vol.

Défi Innovation Estrie offre gratuitement l’accès à des capsules en ligne qui répondent à vos questions.

Voir aussi l’entrevue de Pierre Fitzgibbon ici.