3 façons de sensibiliser votre équipe à la productivité

Vous souhaitez améliorer la productivité dans votre entreprise, mais les membres de votre équipe ne partagent pas d’emblée votre enthousiasme? Voici trois conseils pour sensibiliser toute votre équipe à la productivité

1.  Utilisez des tableaux de bord 

Les tableaux de bord sont un moyen simple et visuel d’évaluer votre efficacité opérationnelle d’après les objectifs que vous vous êtes fixés. Avec l’utilisation de tableaux de bord, votre équipe aura rapidement accès à un aperçu de son rendement. Responsable de recueillir et consigner les données sur une base régulière, chacun des membres prendra conscience de l’impact de son travail individuel dans l’atteinte des objectifs collectifs. Par ailleurs, les tableaux de bord ont un effet motivant : ils créent un sentiment de travail accompli lorsque les indicateurs de rendements clés (IRC) sont positifs et incitent à trouver des solutions d’amélioration continue si les résultats ne sont pas au rendez-vous. 

2.  Tenez des rencontres de suivi régulièrement 

Si vous avez des objectifs quant à un projet spécifique qui s’échelonne sur une longue période, prévoyez des rencontres de suivi à intervalles réguliers, individuelles ou en équipe. Cela vous permettra de donner de la rétroaction aux membres de votre équipe, d’échanger sur le progrès et les difficultés vécues, puis de maintenir la motivation. D’ailleurs, profitez-en pour discuter de leurs sources de motivation, car celle-ci accroit la productivité! Si chacun sait comment entretenir sa propre motivation et celle des autres, vous atteindrez vos objectifs de productivité bien plus facilement. 

3.  Offrez-leur de la formation en productivité 

Derrière toute pièce produite et derrière toute vente, il y a vos employés. Au final, à moins que votre usine soit complètement automatisée, ce sont les employés qui sont garants de la productivité de l’entreprise. La formation s’avère une des meilleures façons de les sensibiliser quant à leur rôle dans la performance globale de l’entreprise et d’encourager leur participation dans l’amélioration continue. En effet, s’ils connaissent les principes du Lean, les différents types de gaspillage et comment les éliminer, ils pourront contribuer davantage à augmenter la productivité de l’entreprise. N’oubliez pas que d’investir dans votre capital humain, c’est payant! 

 Sources : 
https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/operations/efficacite-operationnelle/pages/conseils-utilisation-avantageuse-tableaux-bord.aspx 
https://atmanco.com/fr/blog/capital-humain/comment-favoriser-productivite-travail-employes/ 

Lean Manufacturing: les 7 types de gaspillage

1. Transport

Le transport et les déplacements inutiles de matériaux, de pièces ou de documents qui n’ajoutent aucune valeur pour le client.

Exemples:
• Déplacement d’une palette jusqu’au poste suivant
• Chemin de signature de documents pour validation
• Stockage intermédiaire nécessitant 2 transports

2. Mouvements

Tout déplacement de personnes physiques, transportant ou non un produit. Avec l’avènement du numérique, vous pourriez réfléchir à des stratégies en ligne pour vos prochaines réunions d’affaires.

Exemples:
• Tenir une réunion dans un département éloigné
• Aller chercher un outil
• Se déplacer pour aller poser une question
• Se rendre à la photocopieuse

3. Attentes

Toutes les situations où une personne ou un produit attend. Assurez-vous de diminuer le temps de décision pour ne pas garder votre équipe en attente.

Exemples:
• Attendre une décision
• Panne d’une machine
• Employé en retard

4. Surtransformation

Toutes les tâches et étapes non nécessaires. Provient d’une conception ou d’outils inadaptés.

Exemples:
• Programme informatique trop compliqué
• Des coupes trop précises pour rien
• Utiliser deux emballages au lieu d’un

5. Non-qualité

Il s’agit des rebuts (travail réalisé qui n’a pas abouti au résultat souhaité) et des déchets.

Exemples:
• Défaut dans un composant découpé et usiné

•Produit non conforme aux exigences
• Erreurs dans la saisie de données

6. Surproduction

Le fait de produire plus que ce qui est nécessaire pour l’étape suivante, en avance. Le pire des gaspillages, car il en entraîne d’autres.

Exemples:
• Approvisionner une grande quantité pour économiser
• Produire un document dont on ne se servira pas
• Double saisie d’indicateurs

7. Inventaire

Tous les produits ou services en cours de traitement (matière première ou demande du client, en‐cours et produits finis ou dossiers terminés à transmettre).

Exemples:
• Produits finis en inventaire à cause de mauvaises prévisions de ventes
• Factures et dossiers en attente
• En-cours entre deux machines aux rythmes de production différents

Sources :
http://leleanmanufacturing.com/les-7-gaspillages/
http://parcours-performance.com/wp-content/uploads/2014/01/guide-gaspillages-V3.pdf