Défi Innovation Estrie » Management de l'innovation » Ton innovation tu planifieras

Ton innovation tu planifieras

2e commandement de l’entrepreneur techno…

TON INNOVATION TU PLANIFIERAS

par Olivier Thomas

Selon vous, est-ce que le coach des Canadiens se lancerait dans les séries sans préparation, sans plan de match ?  Alors pourquoi se lancer dans un projet qui représente un pourcentage non négligeable du chiffre d’affaires d’une entreprise les yeux fermés ou avec un minimum de préparation?

Cette chronique pourrait aussi s’appeler, ton projet d’entreprise tu planifieras, ton modèle d’affaires tu travailleras et peaufineras…

Le processus d’innovation dans sa définition est le fruit d’une réflexion planifiée, donc il faut savoir où on s’en va.  Je pense que l’approche développement de produit de type « stage gate » ou à « portes » s’applique bien aux processus de développement d’un projet d’innovation.  Il faut découper le projet en étapes distinctes et réévaluer à chacune des grandes étapes la pertinence de continuer ou non.


Le plus dur pour un entrepreneur technologique c’est de garder le cap sur son plan original et de ne pas trop en dévier en cours de route.  Toutes sortes de propositions vont arriver à différents stades du projet et certaines seront très tentantes. Mais, avec un bon plan, il est possible de choisir de façon objective si ça vaut la peine d’explorer cette nouvelle opportunité ou non.  Sans base de comparaison, sans objectifs, difficile de savoir où l’on s’en va.

6 questions à se poser

Il est bon de se poser les questions suivantes pour chacun de vos projets d’innovation (les 5 W +1 : who (qui), what (quoi), when (quand), where (où), why (pourquoi) et, parfois, how (comment))

  • Qui ? qui sont les clients visés par l’innovation (produit ou service) ?
  • Quoi ? qu’est ce que l’on créé ou qu’est ce que l’on améliore et pourquoi ? Qu’est ce que l’on fait de différent de la concurrence ?
  • Quand ? quel est le meilleur timing pour sortir l’innovation ?
  • Où ? d’où on part et où veut-on aller ? Où sont nos clients ?
  • Pourquoi ? pourquoi le fait-on dans l’entreprise ?
  • Comment ? comment va-t-on rejoindre les clients ? comment le projet va-t-il être financé ?  comment résoudre les incertitudes du projet ?

Certain y ajoute même la question combien.

C’est beaucoup de questionnements, qui ne trouveront pas de réponses d’un seul coup; c’est un processus de maturation qui peut être long dans certain cas.  Les projets sont, comme la vie, en constante mouvance, chacun des aspects doit être réévalué lorsque qu’un évènement inattendu vient changer la stratégie.  Une nouvelle technologie vient modifier la donne, un nouveau concurrent arrive dans votre niche, notre principal fournisseur vient de faire faillite…

Si ce projet est le cœur de votre stratégie d’avenir, ouvrez vos radars et restez branchés sur l’environnement de votre projet. Si je peux utiliser une analogie militaire, il est mieux d’intercepter les missiles en vol que de les recevoir sur la tête !

Parole d’entrepreneur

Voici un commentaire de Guy Gaudreault président de l’entreprise Opco Technologie qui permet de conclure sur ce commandement ainsi que sur le 1er (le droit à l’erreur tu donneras) :

« Dans des temps très lointains, alors que j’étais étudiant à la prestigieuse École de Technologie Supérieure, j’avais choisis un cours d’option qui s’appelait Gestion d’entreprise.  Durant ce cours le professeur insistait très souvent sur le fait qu’il faut toujours garder les deux mains sur le volant.  Analogie qui me semblait très intéressante à l’époque.

Aujourd’hui ça fait 25 ans que je suis en affaires.  J’ai eu plusieurs entreprises ce qui me permet de constater aujourd’hui qu’avoir les deux mains sur le “steering” pour diriger une entreprise ou tout autre projet est en effet important. Mais les deux pédales “brake” et “gaz” sont beaucoup plus importantes encore!  Un bon gestionnaire doit être alerte et prêt à peser sur l’une ou l’autre de ces pédales.

Imaginez conduire une automobile sans ces deux pédales.  C’est la même chose en ce qui a trait à la gestion d’entreprise ou d’un projet en particulier comme le développement de produits.

Si vous êtes du genre « pédale à gaz » vous finirez un jour ou l’autre dans le champ dans le meilleur des cas.  Si vous êtes du genre « pédale à brake » il y a de fortes chances que le projet n’aboutisse pas.

Donc avec l’expérience tu finiras par maîtriser la conduite de ton projet.  Sinon trouves-toi un bon chauffeur. »

J’ajouterai que, dans mon ancien rôle de conseiller, j’ai rencontré trop d’entreprises qui n’avaient planifiées que la partie R-D ou développement de leur projet d’innovation sans se poser les questions sur le marketing, la production, l’impact sur les ressources humaines, la propriété intellectuelle, etc. Il faut planifier le projet dans son ensemble et ne pas commencer à chercher des clients seulement lorsque le produit est développé !  Car en général ça finit mal ce genre de scénario.

Alors cher entrepreneur techno, ton innovation tu planifieras!

(c) 2011, Olivier Thomas

À propos de cette chronique:

Cet article est le deuxième d’une série qui s’intitule Les 10 commandements de l’entrepreneur techno. À travers 10 articles, M. Olivier Thomas présente ce qu’il faut faire et ne pas faire pour réussir ses projets innovants. Cliquez ici pour lire l’article qui présente la chronique

Partager :  
  |
 

5 commentaires sur « Ton innovation tu planifieras »

  1. François Crevier dit :

    Très bon texte Olivier! Beaucoup d’entrepreneurs sont passés maîtres dans l’art de saisir des occasions d’affaires et de les exploiter de façon rentable. Et comme tu le soulignes il peut être difficile pour eux de résister aux diverses occasions qui se présentent. D’où l’importance d’un plan solide. Mais être capable de concevoir un bon plan demande des capacités et une vision à long terme. Est-ce que des consultants peuvent aider à développer une stratégie d’innovation ou crois-tu plutôt que cela doit venir de l’entrepreneur absolument?

  2. Lise Amélie Roy dit :

    Très bon texte! Pour avoir développé et mis en place des processus de développement de produits en Stage Gate, je peux affirmer qu’il est rentable de le faire. Plusieurs voient cette étape comme de la paperasse qui empêche d’aller vers l’action. Au contraire, avec un tel processus, ça permet de garder le focus et d’éviter de s’éparpiller.

    @François: des gens avec des qualifications en Lean Office sont souvent des bons coach pour accompagner les entrepreneurs à mettre en place un processus de développement de produit selon leur mode de fonctionnement et aussi selon le niveau de suivi et d’approbation que l’entrepreneur désire.

  3. Difficile d’avoir une réponse tranchée François. En effet, cela dépend de la maturité entrepreneuriale du promoteur, de son expérience… Mais je pense qu’il est sain pour l’entrepreneur de confronter ses idées, sa stratégie à d’autres personnes. Ça peut-être des consultants, un mentor, un bon conseil d’administration, un intervenant économique, un ami… Les enjeux sont tellement complexes qu’il est difficile de penser à tout. De plus dans une PME, l’entrepreneur est un peu seul pour challenger ses idées, ou pas encore prêt à les partager à ses employés, d’où l’importance d’une personne externe.
    Cela me permet d’ouvrir sur la prochaine chronique qui sera : « Allumé sur le monde tu sera ».

  4. Serge Guillot dit :

    Excellente chronique Olivier. J’aime bien la finalité mentionnant qu’il faut tout planifier. Il est beaucoup trop fréquent que des entrepreneurs font de la R&D en n’ayant aucune idée ou presque du marché potentiel ou même du prix que ce client serait prêt à défrayer. De base mais combien important. Ce genre d’article est un « must » pour tout entrepreneur.

  5. @Amélie et Olivier Merci pour le complément d’info!

    @Serge Je suis entièrement d’accord avec toi! Un « must read » pour beaucoup d’entrepreneurs! J’invite d’ailleurs les gens à ne pas hésiter à envoyer cet article directement aux entrepreneurs ou gestionnaires qui gagneraient à lire l’article! Autrement dit, passez le mot! Plus de gens lisent des articles sur l’innovation et ses meilleures pratiques et plus nos organisations seront conscientes des bénéfices de celle-ci et sauront comment faire pour la mettre en oeuvre de façon rentable. La promotion de l’innovation, c’est l’affaire de tous!

Laisser un commentaire

© 2010 Défi Innovation Estrie. Tous droits réservés